Sélection d'Animes (films d'animation japonais)

 

 

Les mangas, une forme d'expression pour tous


Chaque culture a sa spécificité. Spécificité nourrie d'une histoire, d'une tradition et de tous les fantasmes qui en découlent. Comprendre et admettre l'ampleur des mangas nécessite une ouverture à la société japonaise.

Le terme "Manga" signifie bande dessinée en japonais. En français, il désigne les bandes dessinées japonaises, voire les bandes dessinées d'influence japonaise.

Les mangas ont souvent mauvaise réputation car on les assimile à la violence et au sexe. Ils ne se limitent pourtant pas à cela. Dans leur pays d'origine, ils offrent un tel choix de thèmes qu'ils font partie de la vie de millions de Japonais de tous âges et de toutes conditions sociales.

 

Les mangas au cinéma

Un anime, également appelé parfois japanime ou japanimation, désigne une série d'animation ou un film d'animation en provenance du Japon. C'est le diminutif du mot animēshon, lui-même transcription de l'anglais « animation ».

Alors que les toutes premières animations japonaises connues datent de 1917 et qu'un bon nombre de dessins animés originaux sont produits durant les décennies suivantes, la caractéristique et le style anime se développent durant les années 1960 (notamment grâce aux travaux d'Osamu Tezuka) et se popularisent hors des frontières du Japon durant les années 1970 et 1980.

L'anime, comme le manga, possède une large audience au Japon et est facilement reconnaissable dans le monde entier. Les distributeurs peuvent diffuser un anime par le biais de chaînes télévisées, par vidéo, au cinéma ou encore en streaming.

Ils sont très populaires au Japon : en 2001, Le Voyage de Chihiro a battu le record de popularité dans ce pays, devançant le film Titanic.

Parmi les films qui rencontrent en général le succès, on peut citer ceux issus du studio Ghibli, fondé par Hayao Miyazaki et Isao Takahata, dont Le Voyage de Chihiro, Le Château dans le ciel, Princesse Mononoké…, qui peuvent être considérés comme les chefs-d’œuvre du genre.

Très souvent, ils sont en rapport avec un manga : soit l’anime est basé sur un manga à succès, soit un manga est créé d’un anime populaire. Parfois les deux sont créés en même temps. D’autres séries, comme Medabots, ou plus récemment Tokyo Demon Campus, s’inspirent de jeux vidéo. Enfin beaucoup d’anime s’inspirent également de « visual novels » à succès ; on peut ainsi citer Clannad, Fate/stay Night, Ef: A Fairy Tale of the Two et Phantom of Inferno, qui se sont vus adaptés en anime à la suite de leur succès commercial.

Wikipedia

 

OPAC Sélection de notices